Réussir en prépa (like a boss) 💪

La prépa est un monstre qui effraie plus d’un étudiant, et qui souvent pousse certains d’entre eux à se diriger directement vers une école post-bac, ou bien la fac. Pourtant, les bénéfices à en tirer sont immenses au niveau de la connaissance de soi-même, de la capacité de travail, et bien sûr des débouchés des grandes écoles. On apprend bien plus en travaillant en moyenne 59h par semaine en prépa que 28h en fac de lettres ou de sciences humaines, selon une étude menée par l’Etudiant.

Evidemment, on ne se lance pas dans cette aventure par hasard et on ne réussit pas en ne sachant pas où l’on veut aller. Ce parcours doit se construire petit à petit. Aujourd’hui, Pandanote te donne les clés pour vivre ta prépa de la meilleure façon possible, en progressant un maximum sans sacrifier tes loisirs et tes relations.

Préalable : on ne réussit pas sa prépa, on gagne un concours

Avant toute chose, je tiens à te faire comprendre qu’on se fiche totalement de « réussir sa prépa ». On ne réussit pas sa prépa s’il n’y a pas de réussite au concours à la fin. Tout doit être tourné vers ta réussite au concours. Tu ne travailles pas pour faire plaisir à tes profs, tes camarades ou tes parents, mais uniquement pour toi – rien que pour toi. Chaque heure dédiée à ton travail doit te rapprocher de l’école que tu vises. Cela doit être la question qui t’anime à chaque fois que tu te mets au travail : que puis-je faire pour progresser et atteindre mon objectif ?

C’est pour cela que nous entendons « réussir sa prépa » dans le sens « préparer de meilleure façon ses concours », pas pour réussir la prépa en elle-même. Ainsi, ta réussite en prépa dépendra de comment tu utiliseras toutes les clés que tu auras durement acquises au travail. Cette prépa doit de permettre d’arriver le plus serein possible au concours, et d’être impatient d’en découdre plutôt que stressé à l’approche des épreuves.

Clé #1 pour réussir en prépa : la motivation

Je ne vois pas comment on peut se dédier à fond à son travail près de 60h par semaine, sans savoir où l’on veut aller. De même, tu devras battre des préparationnaires qui partent sûrement avec un bagage plus riche que le tien. Là où tu dois être irréprochable, c’est sur la motivation et la rigueur au travail. Tu dois être imbattable au niveau de l’efficacité et de la régularité. Pour cela, pose-toi les questions suivantes.

  1. Quelle école veux-tu ?
  2. La veux-tu plus que tout ?
  3. Pour qui te bats-tu ? Qui cherches-tu à rendre fier ?

Dans les moments où tu auras envie de tout arrêter, tu dois te rappeler pourquoi tu es là. Tout le monde passe par des moments difficiles en prépa, avec une grande fatigue physique et mentale. Tu devras savoir les affronter et apprécier ces moments où tu puises dans tes ressources les plus profondes pour continuer. N’oublie pas les rêves que tu as en tête. Pour comprendre comment se construisent ces rêves, je te propose d’écouter Kobe Bryant en parler : “Those times when you get up early and you work hard. Those times you stay up late and you work hard. Those times when you don’t feel like working. You’re too tired. You don’t want to push yourself, but you do it anyway. That is actually the dream.” (La vidéo Youtube est ici). Ce n’est pas le résultat qui compte, c’est tout le chemin qui t’y emmène.

Clé #2 pour réussir en prépa : la méthode de travail

Travailler 60h par semaine pendant presque deux ans, c’est intenable sans une méthode de travail bien élaborée. Cela pourra t’étonner, mais il te faudra surtout… faire des pauses. A la manière des sportifs de haut niveau qui mettent énormément d’intensité sur des séries très courtes, tu devras travailler par mini-sessions de 25-40mn, entre-coupées de pauses de 5mn. Ainsi, tu pourras rester à fond tout au long de ta journée. Voici les principes à suivre

  1. Travailler par mini-sessions de 25-40 mn, entre-coupées de pauses de 5 mn
  2. Changer de matière toutes les deux heures, avec une pause de 15mn
  3. Faire une vraie pause le midi (1h minimum), pour couper totalement
  4. Ne pas travailler après 23h

Que faire pendant tes pauses ? Tu peux te concentrer sur le fait d’activer ton corps, de bouger pour faire circuler le sang, aller boire… Le but est d’éviter le pétage de plomb, assimilable à une crampe chez un sportif. Une fois que cela arrive, tu seras obligé de faire une longue pause avant de pouvoir te reconcentrer et tu auras perdu beaucoup de temps de travail. A toi de trouver le juste équilibre pour l’éviter.

Ta méthode de travail devra aussi inclure quelques petits efforts à faire tous les jours, notamment en ce qui concerne le travail réalisé en cours. Tes notes doivent être relues le soir-même, sans quoi elles sont quasiment inutiles. Les relire permettra de « valider » l’assimilation commencée en cours. J’insiste très fortement sur l’assimilation du cours de maths, et sur le fait de refaire les exercices corrigés en classe. Tu dois systématiquement à jour dans ton travail. De même, il peut être très utile de les résumer pour mieux les retenir et gagner du temps pour tes révisions. Ces « petits efforts » qui, mis bout à bout, feront la différence, concernent aussi les langues avec le vocabulaire (https://blog.pandanote.co/fr/cles-apprendre-rapidement-une-langue/).

Ta prise de note doit aller à l’essentiel. Il faut noter moins pour retenir mieux et ne pas se perdre. Sur ce point, je te conseille aussi de limiter le nombre de manuels de cours à posséder, notamment en économie. Une formation comme RéussirESH est largement suffisante. Je t’invite à t’y inscrire le plus vite possible pour ne pas perdre plus de temps dans ta progression : https://reussir-esh.fr/masterclass.

Clé #3 pour réussir en prépa : l’équilibre travail-loisirs

Rester motivé au quotidien dépend de votre capacité à gérer vos efforts mais aussi à totalement décompresser. C’est indispensable pour ne pas faire de « burnout ». Je vois au moins 3 avantages à garder ses loisirs en prépa :

  1. Se vider la tête
  2. Rester en contact avec le monde extérieur
  3. Pour vos concours en eux-mêmes, montrer au jury d’entretien votre capacité à vous organiser

De même, je pense que c’est uniquement une question de volonté, dans la mesure où avez les structures adéquates dans votre ville d’accueil. Comme je te l’explique dans mon article sur le sport, savoir que tu as une séance de sport ou de musique à venir dans ton emploi du temps va te motiver à réaliser toutes les tâches de ta to-do list avant d’aller te changer les idées, et te reboostera quand tu auras un petit coup de mou. Ne sous-estime pas l’importance des loisirs dans ta vie en prépa ! Même s’ils ne doivent représenter qu’une partie minoritaire de ton emploi du temps, ils sont essentiels à ton bien-être.

Clé #4 pour réussir en prépa : le soutien psychologique

Pour survivre dans cette formidable épreuve qu’est la prépa, tu auras besoin de toute une équipe autour de toi : professeurs, camarades, parents, amis. Bien que le résultat final soit le fruit de tes performances, celles-ci dépendent aussi du soutien que tu reçois. C’est pourquoi tu ne dois pas hésiter à parler avec ton entourage, à leur exprimer des joies et tes déceptions. Cela te permettra de faire un point sur ta progression, et sera l’occasion pour ceux à qui tu en fais part de te pousser à faire mieux.

Sur ce sujet, mention spéciale au soutien matériel dont tu peux bénéficier quand tu restes étudier chez tes parents : le temps infini gagné à ne pas s’occuper de préparer à manger ou à laver ton linge doit t’aider à faire la différence par rapport à tes concurrents.

Clé #5 pour réussir en prépa : soigner ton alimentation et ton sommeil

Pandanote t’a déjà donné toutes les clés sur l’alimentation (article pour bien s’alimenter) et le sommeil (article pour bien dormir)

Qui maîtrise le sommeil en prépa maîtrise sa progression et son bien-être. Sans sommeil, pas de mémorisation. Dormir te permet aussi d’assimiler tous les mécanismes vus dans la journée. Durant tes périodes de vacances, maximise la qualité de ton sommeil. Ce sont des périodes où tu peux dormir plus et il faut savoir en profiter.

Concernant la nutrition, il te faut le bon carburant pour performer. C’est indispensable. Prends soin de ton corps et de ton esprit et le reste suivra. Manger léger avant tes DS.

Partage l'article avec tes amis !

No Comments Yet

Comments are closed

Un Logiciel pour ficher automatiquement vos cours

Télécharge Pandanote, ça prend 30 secondes

  • Prends tes notes dans un éditeur de texte minimaliste
  • Fiche automatiquement tes cours
  • Génère des textes à trous pour tester tes connaissances
  • Disponible sur Mac et Windows
  • Et … c’est gratuit

 

Partage l'article avec tes amis !