La méthode Feynman pour apprendre, comprendre et mémoriser

La méthode Feynman est une des méthodes d’apprentissage et de mémorisation les plus célèbres parmi les experts de ces disciplines. Elle constitue une vraie source d’inspiration pour les étudiants.

On avait déjà vu avec Feynman (Prix Nobel de Physique) plusieurs hacks pour comprendre et résoudre n’importe quel problème. Il est à la base de toute une méthode d’apprentissage, connue comme LA meilleure méthode pour apprendre tout et n’importe quoi. Il y a quatre étapes très simples à suivre :

  1. Choisir un concept
  2. L’expliquer à un enfant de 3 ans
  3. Identifier ce qu’on ne maitrise pas et s’aider de son cours pour combler les lacunes
  4. Simplifier et recommencer

 

Si tu n’apprends rien dans la vie, tu n’évolues pas. Alors, quelle est la meilleure méthode pour apprendre n’importe quoi et identifier ses lacunes ? Derrière la méthode Feynman, il y a cette intuition que l’intelligence n’est pas innée, mais qu’elle se construit, étape par étape, ce qui est plutôt rassurant.

 

Deux types de connaissances.

Il y a deux types de connaissances et bien souvent, on se concentre sur la mauvaise. La première connaissance se focalise sur le fait de connaitre le nom d’une notion, d’un concept. La seconde se focalise sur le fait de maitriser ce concept ou cette notion. Et ce n’est pas la même chose. Richard Feynman avait compris la différence entre le fait de savoir le nom d’un concept et le fait de maitriser ce concept, et c’est l’une des raisons majeures de son succès. Et il a même créé une méthode (celle qui porte son nom) pour être sûr qu’il comprenait quelque chose encore mieux que tout le monde.

pandanote-ESH-ads

La méthode Feynman pour apprendre, comprendre et mémoriser. 

Il y a quatre étapes comme on l’a vu pour cette méthode. Et elles sont toutes très simples.  Néanmoins, il est important que tu les suives dans le bon ordre. Voyons comment cette technique fonctionne ! 

Étape 1 de la méthode Feynman : Choisir un concept

Tout ce que tu veux. Des acides aminés à la Cour européenne des droits de l’homme en passant par la formule de Bayes. Cette méthode fonctionne avec n’importe quelle notion. En général, quand on est étudiant, le concept est un élément du cours. Par exemple un chapitre particulier de biologie ou un sous-chapitre du semestre de droit pour les apprentis juristes ! Maintenant, prends une feuille et écris le nom du concept que tu veux maitriser tout en haut. Personnellement, j’aime bien encadrer le concept en haut de la page pour le mettre en évidence. Tu peux aussi l’écrire dans une autre couleur. À toi de voir. 

Étape 2 de la méthode Feynman : Enseigne-le à un gamin

Écris tout ce que tu sais sur le sujet, et fais comme si tu l’expliquais à quelqu’un. Alors pas à ton copain, mais plutôt à un enfant de 3 ans. Bon, ça peut paraitre absurde, mais pas tant que ça. Quand moi j’essayais d’apprendre des choses assez complexes, je me l’expliquais d’une manière confuse, avec du vocabulaire que je ne maitrisais pas, tout ça pour me rassurer.

Quand tu écris et tu l’expliques de manière simple, avec un vocabulaire non scientifique, tu te forces toi-même à comprendre le concept et à en avoir une idée claire. En fait, c’est à ce moment que tu te rendras compte des éventuelles lacunes que tu as sur le sujet.

Étape 3 de la méthode Feynman : Recommencer en comblant les lacunes.

Quand tu expliques à l’enfant imaginaire de 3 ans, tu vas te rendre compte que tu ne maitrises pas tout. C’est important, car c’est à ce moment-là que tu vas vraiment apprendre. Quand tu bloques, tu retournes à ton cours et tu l’apprends. Si tu es capable de l’expliquer, tu peux continuer. Sinon, tu recommences. Cette étape est cruciale dans le processus de compréhension. Trop souvent on a la flemme de la faire. Et c’est là toute la tragédie, parce que, ce faisant, on perd significativement en productivité. 

Étape 4 de la méthode Feynman : Revoir

Maintenant que tu as simplifié ce que tu as appris, tu dois le revoir. Il faut que tu fasses attention à ce que ce soit vraiment simplifié et que tu aies compris. Ne te mens pas à toi-même. Lis tes notes à haute voix et si ça te parait toujours confus, tu sais comment faire. Essaie de créer des analogies et d’y ajouter des exemples pour faciliter la compréhension. Les exemples sont un très bon moyen de mémorisation. En effet, le cerveau retient plus facilement des histoires (exemple) que des concepts (les notions que tu essaies d’apprendre). 

Non seulement c’est la meilleure méthode pour apprendre tes cours, mais c’est aussi une méthode qui te permet de lier chaque idée entre elles. Cette méthode te permet de mieux comprendre tes idées. Et le plus important, c’est que tu consolides vraiment tes acquis. Tu sais vraiment après de quoi tu parles.

Ci-dessous, voici une vidéo explicative (hélas, elle est en anglais …).

 

Partage l'article avec tes amis !

Bruno
Bruno

Ancien d'une prépa HEC. Marketing Intern chez KHUUBE.

Un Logiciel pour ficher automatiquement vos cours

Télécharge Pandanote, ça prend 30 secondes

  • Prends tes notes dans un éditeur de texte minimaliste
  • Fiche automatiquement tes cours
  • Génère des textes à trous pour tester tes connaissances
  • Disponible sur Mac et Windows
  • Et … c’est gratuit

 

Partage l'article avec tes amis !