Le service civique : mode d’emploi

Les études ne sont pas toujours une priorité ou un parcours classique que l’on doit suivre obstinément. Pour toi peut-être que la vraie vie est ailleurs : dans le concret, l’action. Tu veux une mission. Si tu penses interrompre ton cursus scolaire mais que tu veux d’abord te rendre utile avant de penser emploi stable, salaire, avantages et congés payés ? Si tu veux quitter l’université et t’engager au service de la collectivité tout en développant des compétences ? Tu es un bourreau de travail et tu peux cumuler heures de cours et aide aux défavorisés ? Le service civique est fait pour toi. Pendant 6 à 12 mois, tu peux travailler en faveur de l’intérêt général au travers de missions républicaines que tu auras choisi. Qui peut prétendre au service civique ? quelles sont les qualités requises ? Y’a-t-il des contreparties ? Et que faire ensuite ?

Comment faire son service civique ?

Le service civique est un engagement volontaire au service de l’intérêt général ouvert aux 16-25 ans, élargi à 30 ans aux jeunes en situation de handicap. Français ou étranger, tous les jeunes peuvent postuler à une mission de service civique. Pour cela, il suffit de se munir des papiers adéquats et de se rendre sur le site service-civique.gouv.fr pour y créer un compte « volontaire ».

Pour les mineurs, il suffit d’avoir en plus une autorisation parentale. Toutes les missions ne sont pas accessibles moins de 18 ans notamment celles à l’Etranger.

Si tu veux continuer à communiquer avec ton groupe pendant ta période de service, voici un article sur Slack, l’application ultime !

A quoi sert le service civique ?

Le Service Civique permet l’accomplissement d’une mission d’intérêt général dans 9 domaines reconnus prioritaires pour la Nation. Il permet de renforcer le lien social au service des valeurs de la République. Les thématiques sont :

– Culture et loisir : tu peux accompagner des jeunes en difficultés dans des activités culturelles.

– Développement international et action humanitaire : tu peux aider à la scolarisation ou à l’alphabétisation de jeunes enfants dans des pays en difficultés.

– Education pour tous : tu peux fournir une aide aux devoirs, une initiation aux nouvelles technologies

– Environnement : tri des déchets, sensibilisation

– Intervention d’urgence en cas de crise : tu peux aider à la reconstruction après une catastrophe naturelle (Népal) et aider les populations

– Mémoire et citoyenneté : tu peux participer à de grands chantiers de restauration de sites historiques

Si tu choisis une mission ayant trait à l’une de ces deux thématiques, tu es susceptible de partir à l’Etranger avec des organismes humanitaires : une expérience inoubliable et précieuse.

– Santé : tu peux sensibiliser les adolescents sur les conduites à risques (HIV, MST)

– Solidarité : tu peux aider les sans-abris et tous les réfugiés (distribution de repas, orientation)

– Sport : tu peux accompagner dans leurs pratiques sportives des personnes en situation de handicap.

Toutes ces missions sont effectuées sous l’œil attentif d’un tuteur individuel qui t’accompagnera et qui pourra t’aidera à monter un projet d’avenir : n’hésite pas à lui en parler.

Tu peux postuler à toutes les missions sans conditions de diplômes : ce qui compte pour les recruteurs, c’est ton envie de bien faire, ton volontarisme et ton savoir-être. Cette première expérience peut t’ouvrir les portes d’une carrière que tu n’avais jamais envisagée.

Si tu aimes travailler au coté des enfants et que tu souhaites devenir animateur, lis cet article sur le BAFA ! 

Est-ce rémunéré ?

Le Service Civique est indemnisé à hauteur de 472,97 euros nets par mois, versé par l’Etat directement, auxquels s’ajoute une prestation en nature ou en espèce d’un montant de 107,58 euros. Elle correspondant à la prise en charge des frais de bouche ou de transports. Cette prestation versée par l’organisme d’accueil, peut prendre de différentes formes : tickets restaurant, accès à la cantine, titre de transports etc…En fonction des ressources de sa famille, un jeune peut percevoir une subvention supplémentaire. Au total, selon les situations, les volontaires en Service Civique perçoivent entre 580 et 688 euros par mois.
L’indemnité de Service Civique est entièrement cumulable avec l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) et l’Aide au Logement.

Que faire après le service civique ?

Après ton service, plusieurs choix s’offrent à toi : reprendre tes études, trouver l’emploi qui correspond à tes études et tes diplômes ou te lancer dans une carrière humanitaire. Peut-être que l’organisme qui t’a accueilli ne pourra plus se passer de toi et vice et versa ? Le service civique est l’occasion de te mettre au service des autres et de découvrir des milieux sociaux ou des pays que tu n’aurai jamais connu si tu n’avais pas eu l’idée de t’engager. Certains volontaires ont monté des projets pendant leur service puis les ont mis en œuvre grâce à l’appui et au financement de leur nouveau réseau professionnel.

Pour lire un témoignage sur « l’après service civique », c’est ici : Article de Libération

Alors, Bonne chance !

Partage l'article avec tes amis !

No Comments Yet

Comments are closed

Un Logiciel pour ficher automatiquement vos cours

Télécharge Pandanote, ça prend 30 secondes

  • Prends tes notes dans un éditeur de texte minimaliste
  • Fiche automatiquement tes cours
  • Génère des textes à trous pour tester tes connaissances
  • Disponible sur Mac et Windows
  • Et … c’est gratuit

 

Partage l'article avec tes amis !