Comment étudier ce qui ne nous intéresse pas ?

Le fait de devoir étudier ce qui ne nous intéresse pas est l’une des plus grande problématique des étudiants.

Quand on est au lycée, qu’importe la voie choisie, il y aura toujours des matières que l’on affectionne pas. On y va, on suit le cours et on travaille la matière parce que c’est obligatoire. A l’université c’est pareil malheureusement.
Même si on choisit la filière qui nous plais, il y aura toujours quelques unités d’enseignement qui nous repoussent, voir que l’on déteste.
Je vais vous donner quelques conseils pour essayer de passer outre ce problème, et tout de même étudier ces matières.

Conseil #1 pour étudier ce qui ne nous intéresse pas : Voir plus loin

Si on a cette matière à travailler, il y a une raison. La matière peut être très importante pour le cursus que l’on suit. En effet, peut être que ceux sont les bases pour pouvoir apprendre des notions plus complexes. Ou alors c’est une matière qui permet de proposer une formation complète à l’étudiant, par exemple en droit on retrouve de l’histoire permettant d’étoffer sa culture générale. Dans les prépa, il y a de nombreuses matières, et évidemment certaines ne te serviront pas une fois l’école intégrée. Mais ces matières seront nécessaires pour te permettre d’y entrer.

Il y a toujours une raison pour laquelle ces matières sont dans ton cursus, et tu dois faire avec. Trouve la motivation de faire tes devoirs, ou vient la chercher ici !

 

Conseil #2 pour étudier ce qui ne nous intéresse pas : Comprendre pourquoi ça ne nous intéresse pas

Tu peux ne pas être intéressé par la matière, par le sujet, voir même pas un type d’exercice. Quand tu te retrouves face à quelque chose que tu n’aimes pas, réfléchi bien à “pourquoi” ça ne t’intéresse pas.

  • Si c’est la matière : Tu as forcément des matières que tu vas moins apprécier. Si tu es à la fac, tu peux pas exemple y consacrer moins de temps, et compenser avec d’autres matières que tu affectionnes particulièrement.
  • Si c’est le sujet : Ça arrive qu’au sein d’une matière, des sujets ne te plaisent pas. Dans ce cas, essayes d’y trouver un attrait. Peut être que ce sujet permet de comprendre un autre sujet que tu aimes, ou alors c’est au contraire la suite logique d’un autre thème que tu avais apprécié. Fais un parallèle entre les sujets que tu aimes, et ceux que tu apprécies le moins. Tu trouveras surement des relations que tu n’avais pas remarqué au début, et qui peuvent redonner un certain attrait au sujet.
  • Si c’est le type d’exercice : Tu peux te débrouiller pour éviter au maximum ces exercices quand tu es en TD par exemple. Hélas, ce n’est pas une très bonne idée car le jour de l’examen n’importe quel exercice peut tomber. Force toi de temps en temps à te plonger dans un exercice qui ne t’intéresse pas, histoire de savoir quoi faire le jour de l’examen.

 

Conseil #3 pour étudier ce qui ne nous intéresse pas : Voir l’opportunité présente dans chaque élément de ses études

Si tu te retrouves avec des cours qui ne t’intéresses pas, envisage comment l’exploiter de façon bénéfique. Tu as des matières qui sont éloignés de ton cursus de base ? (Par exemple de l’histoire en Droit) Alors demande toi comment tu peux t’en servir. Cette matière peut te permettre

  • d’obtenir de la culture générale, très importante lors des entretiens
  • de remonter les notes d’une matière difficile
  • de prouver que tu es bon, pas seulement dans ton domaine, mais partout
  • de varier ton travail
  • etc.

 

Conseil #4 pour étudier ce qui nous intéresse pas : Savoir se remettre en question

Tu ne t’intéresses pas à une matière, et tu te forces à y aller pour avoir une note potable ?C’est “normal”, comme je l’ai dis, chaque cursus contient toujours des éléments un peu éloignés de son sujet de base.
Tu ne t’intéresses à aucune des matières de ta filière, et tu vas en cours à reculons ? Tu n’as pas envie de travailler chez toi, parce que rien ne te plais ? Alors pose toi les bonnes questions : Peut-être que tu n’es pas où tu devrais être.

Tu devrais surement consulter un conseiller d’orientation, ou faire tes propres recherches (notamment sur Internet, Onisep est ton ami) afin de découvrir d’autres possibilités pour tes études.

Il n’est jamais trop tard pour se réorienter, et il vaut mieux avoir le courage de se dire “je me suis trompé, je vais changer de voie” que de vouloir absolument rester où on est pour “voir”, et perdre trop de temps dans une filière qui ne nous plait pas ! Et puis faire des erreurs, c’est bien.

Partage l'article avec tes amis !

No Comments Yet

Comments are closed

Un Logiciel pour ficher automatiquement vos cours

Télécharge Pandanote, ça prend 30 secondes

  • Prends tes notes dans un éditeur de texte minimaliste
  • Fiche automatiquement tes cours
  • Génère des textes à trous pour tester tes connaissances
  • Disponible sur Mac et Windows
  • Et … c’est gratuit

 

Partage l'article avec tes amis !